Le ginseng : une plante exceptionnelle.

Classification botanique :

Clade : Angiospermes
Clade : Dicotylédones
Clade : Astéridées
Clade : Campanulidées
Ordre : Apiales
Famille : Araliacées
Genre : Panax
Espèce : Panax ginseng C.A. Meyer

Caractéristiques :

Panax ginseng C.A. Meyer est une plante herbacée vivace. Ses feuilles, composées-palmées, sont disposées en un seul verticille au sommet d’une tige unique. Celle-ci peut atteindre en moyenne 30 à 45 cm de hauteur. Le ginseng comporte en moyenne quatre feuilles composées de cinq folioles chacune.

Panax ginseng est doté d’une racine charnue, fusiforme et fourchue, rattachée à un rhizome étroit. Ce rhizome s’allonge d’année en année. Il est formé d’épaississements et de cicatrices résultants de l’abscission annuelle de la tige aérienne tombant après les premiers gels.

Au début d’un nouveau cycle de croissance, c’est le bourgeon formé au sommet du rhizome au cours de l’été précédent qui donnera naissance à une nouvelle tige. Une période de dormance est nécessaire pour que la croissance ait lieu.

Les fleurs hermaphrodites sont disposées sur une ombelle. Leur couleur est blanche à verdâtre. La pollinisation est principalement entomophile.

Panax ginseng produit dix à cinquante baies, au sommet d’un pédoncule. Elles sont vertes dans un premier temps puis vire au rouge lors de la maturation.

Une culture pérenne sous ombrage:

Panax ginseng C.A. Meyer est une plante asiatique poussant originellement dans des sous-bois de basse montagne. Son développement nécessite le présence d’un ombrage important et de l’absence d’une exposition directe à la lumière.

Autre spécificité, Panax ginseng C.A. Meyer est une plante pérenne. La récolte de la racine de ginseng intervient à partir de la quatrième année de développement. En effet, les études scientifiques stipulent que le taux de molécules d’intérêt est optimal dans la racine à partir de cette année. Ainsi, la récolte a lieu en Octobre après la chute de l’appareil végétatif et la fin du dernier cycle de croissance.